Charles Monselet

Charles Monselet

Nantes 1825 – Paris, 1888
Journaliste, homme de lettres et premier chroniqueur gastronomique.

Né le 30 janvier 1825 à Nantes, Charles Monselet était le fils d’un imprimeur. Il débuta comme journaliste au Courrier de la Gironde à Bordeaux et donna dans cette ville en 1844 une comédie : il partit à Paris et collabora à l’Artiste, à l’Epoque et à la Patrie. Il se distingua notamment comme chroniqueur gastronomique créant la revue Le Gourmet en 1857 et publiant un almanach des gourmands. Il composa quelques livrets d’opéras comiques et écrivit aussi un certain nombre de romans populaires dont plusieurs parurent d’abord en feuilleton dans les journaux comme Les Chemises rouges qui parut dans la Patrie en 1849 et 1850 ou encore les Ruines de Paris, roman publié en 1857 dans la Presse.

Dans le registre gastronomique, nous lui devons l’almanach des gourmands, les lettres gourmandes et la cuisinière poétique, plus un grand nombre de sonnets ? Nous lui devons aussi certaines appellations culinaires qui font partie du patrimoine culinaire français aujourd’hui : suprême de volaille monselet, garniture monselet…

Tout se fait dans le siècle où nous sommes
Et c’est par les diners qu’on gouverne les hommes.

Il fut l’ami personnel de Victor Hugo. Ses écrits culinaires aboutiront à la création d'un Prix Charles Monselet récompensant les meilleures tables de Nantes où un quartier porte aussi son nom.

J'aime Bof 3 personnes ont aimé cette page.