Château des Ducs

Château des Ducs

Jeudi 7 mars : Château des Ducs de Bretagne

Jean-Louis Boistel, Tailleur de Pierre,  a accompagné les membres de Nignon au château des Ducs, puis au Bistronome Nantais pour le déjeuner culinaro-culturel.

 

 

J'aime Bof

Le Château des Ducs de Bretagne

Construit sur une muraille gallo–romaine encore présente
La cité des Namnètes verra ce premier Château Ducal
Œuvre du Duc François II, en conflit avec le pouvoir royal
Qui souhaite en faire une forteresse défensive imposante.

Anne de Bretagne la Duchesse deux fois Reine de France
Installera sa cour, ne cessant d’embellir cette demeure
En témoignage les différents décors réalisés avec bonheur
Soulignant déjà l’influence italienne, et la Renaissance.

Après le rattachement de le Bretagne à la Couronne
Le Château devient logis breton des Souverains Royaux
Hélas …. Plus tard, arsenal, prison, caserne, désolant trio
Autant de changements que les archives mentionnent.

A la Révolution, le Château sera utilisé à différents usages
La ville comme ailleurs vivra des moments douloureux
La machine infernale du Bouffay fera bien des malheureux
L’orage passé, les Nantais le restaureront avec courage.

Mais le plus grave, touchera cette superbe bastide
Incendie, et explosion due à l’entreposage de poudre
Qui détruira bon nombre de bâtiments, telle la foudre
S‘ajouteront à d’autres dégradations, véritables rides.

Il n’échappera pas à l’occupation allemande, lui si fragile
Qui laissera un bunker atroce… méprise bien dépassée.
Devenu musée, pour retracer son prestigieux passé
Rénové à merveille, il fait à présent l’honneur de la Ville.
Yvon, le 7 mars 2O19

J'aime Bof

Caresser la pierre

La rondeur d’une colonne, les courbes des archivoltes, les longues pénétrations des croisements des profils dans les réseaux, dans les gâbles, dans les pinacles.
La pierre est sensualité !

Caresser la pierre, permet de découvrir l’humeur de l’ouvrier.
Etait-il droitier ? Etait-il gaucher ? La trace laissée par l’outil ne trompe jamais.
Trouver la place de l’apprenti, l’apprenti fait des erreurs que l’ouvrier qualifié ne fait plus et l’ouvrier qualifié fait des erreurs que l’apprenti ne fait pas encore !

Caresser la pierre, permet de réaliser à quel point nos aînés étaient bien sur leurs cailloux, leur plaisir transparaît dans leurs œuvres, leur bonheur s’affirme dans la qualité des moulures et la perfection des courbes.

Qu’ils soient apprentis, jeunes tailleurs de pierre ou vieux pierreux qui n’ont pas évolué, ou ont préféré rester parmi les humbles. Mais leur pierre est là, elle est la stabilité de l’oeuvre.

Caresser la pierre, lorsque la main passe sur une tapisserie, là-haut, elle entraîne des particules de lichen et des grains de la roche. Une légère odeur se détache alors, une odeur de pierre à feu mêlée à un fond de végétal, indéfinissable et si caractéristique.

Caresser la pierre, fait vibrer les sentiments, remonter des siècles de présence humaine, des millénaires de géologie.
L’homme n’existait pas encore lorsque cette pierre n’était que poussière, marle ou arêne, la carrière d’où elle a été extraite n’était que vasière.

Parfois, l’érosion des parements révèle de drôles de formes que l’on rencontre aussi en atelier dans les éclats de taille, ce sont les fossiles ; des animaux morts, des coquilles vides ou des végétaux échoués.

Caresser la pierre est un geste fort.

La douceur du toucher fait vibrer l’âme et s’échanger les énergies.

Jean-Louis Boistel, A l’ombre de Notre-Dame, imprimerie Parenthèse, 2014

J'aime Bof

Au Bistronome Nantais, le chef Rémi Cueille nous avait préparé le menu du Château des Ducs avec un tartare de saumon aux agrumes, du poisson du marché et une poêlée de légumes de saison et beurre blanc et un moelleux au chocolat.

L’esprit BN existe grâce à l’alchimie du plaisir et de la simplicité. Une cuisine «bistronomique» accompagnée de vins de choix dans un cadre unique qui dévoile une déco prenant sa source dans la culture et le caractère nantais.

Le restaurant le BN attache une importance particulière à la valorisation des produits locaux. Sa cuisine est élaborée grâce au travail des producteurs bretons, ligériens et vendéens. La découverte d’une cuisine française de qualité au sein du BN, vous apportera d’agréables sensations lors de votre voyage à Nantes dans un cadre renommé du tourisme local.

J'aime Bof