La cuisine nantaise

La cuisine nantaise

En hommage à deux illustres personnages Nantais
Qui par leurs ouvrages ont honoré notre Cité
Le cuisinier Edouard Nignon et l’écrivain Charles Monselet
A leur mémoire ce poème en toute simplicité

A travers la table, une Région fournit son histoire
Mais quel registre donné aux variantes de l’Art Culinaire ?
Ancré, souvent dans la réalité de son Terroir
Et dont les chefs en cuisine sont les missionnaires

Mer et Loire dispensent leurs nobles poissons
Sur les marchés, tout n’est que couleurs
L’ Autrefois est bien présent, et donne raison
A sauvegarder les recettes qui font notre bonheur

D’abord notre Beurre- Blanc, qui a traversé les frontières
Viennent ensuite, cotriades, St jacques - Nantaise, anguilles aux pruneaux
Fricassée de civelles, canard au muscadet, et légumes en bouquetière
Poulette de grenouilles, lapin en gibelotte, et étouffée de pigeonneaux

A ajouter, l’alose à l’oseille, le sandre à l’effilochée d’endives
La muscadette d’escargots, ou la pintade en crépinette
Foie de Canard aux figues, agrémenté d’une vendange tardive
Autant de trouvailles, nous transporteront sur une autre planète

Sans oublier les légumes de nos vaillants maraîchers
Petits-pois, navets, carottes, poireaux, champignons, en recettes appropriées
Melon macéré, velouté d’asperges, ou notre mâche embriochée
Toutes ces subtilités culinaires, par nos voisins, souvent expropriés

N’oublions pas nos desserts réputés, les pommes en mironton
L’illustre gâteau Nantais, la soupe de fraises aux petits-lu
Pannequets vanille, marronade, sans oublier le flan breton
Honneur à ceux à qui nous devons, ces bonheurs absolus

Il me serait possible d’étendre plus encore ce safari gourmand
Tant notre patrimoine est riche de ses recettes homologuées
Qui, grâce aux «Toqués du Goût, » mettent en exergue notre département
Par notre Cuisine, voila une autre façon de nous distinguer

Yvon Garnier
Membre Emérite
Académie Culinaire de France

J'aime Bof 1 personne a aimé cette page.