Escapade à Nozay

Escapade à Nozay La minoterie Bourseau a accueilli une trentaine de personnes de l’Institut Edouard Nignon le jeudi 25 juin 2015. Franck Bourseau, fils de meunier depuis 5 générations, a présenté le métier à l’association de la gastronomie nantaise avec un film et une visite guidée de la minoterie.

Les gourmets nantais ont revêtu la combinaison obligatoire. Autour des meules au travail et de la roue entrainée par la rivière, le meunier a expliqué les différentes farines, l’évolution de la demande et l’adaptation aux nouveaux produits.

Jean-Claude Provost, maire de Nozay, est intervenu pour souligner le dynamisme de cette entreprise qui a doublé son effectif en 15 ans.

Le boulanger de la minoterie, compagnon des devoirs unis, a fait goûter des pains et des gâteaux préparés avec la farine du moulin autour du vin d’honneur. Une visite très enrichissante pour les amateurs de la gastronomie nantaise qui sont repartis comblés avec pains et farines offerts par leurs hôtes.

Au manoir de la Naulière, la famille Kammerer les attendait pour présenter cet exemple du patrimoine architectural de Nozay et les convier à un déjeuner préparé par le traiteur Dominique Bourdeau. Ils leur ont proposé une dégustation œnologique, un quiz historique, et plusieurs participants ont même été inspirés pour écrire un petit poème sur Nozay. Sylvain Chazé, le sommelier de la cave de la Pierre Bleue a expliqué le choix des vins qui ont accompagné le menu : terrine de brochet et spirale de saumon fumé, désossé de caille au fumet des vignes et plateau de fromages sélectionnés par Pascal Beillevaire. Pendant ce temps, le soleil a cuit le riz mis dans le four solaire pour une démonstration de cuisson par le seul soleil.

Le repas s’est poursuivi au manoir de la Grande Villatte où les attendaient dessert et café. Jocelyne et René Cojean ont fait les honneurs du parc, et les convives ont pu faire le tour de l’étang et admirer les paons dans leur grande volière. René, collectionneur de voitures anciennes, a présenté plusieurs modèles de DS. Elisabeth Brault, artisan d’art, a fait une démonstration de gravure sur métal. Puis, François Kammerer et Yvon Garnier ont donné les résultats du jeu et lu les poèmes écrits pendant cette journée autour d’un Saint Honoré aux fruits rouges à peine sorti du four du pâtissier François Frangueil, autre compagnon du devoir.
J'aime Bof