L'Heptaméron des gourmets

L'Heptaméron des gourmets

Auteur : Edouard Nignon
Première édition 1919

Comme dans son ouvrage postérieur plus connu, LES ÉLOGES DE LA CUISINE FRANCAISE, Nignon se livre à un traité de cuisine à programme : ici il s'agit des ''Sept journées du Pays de Cocagne'', chaque journée étant présentée par un auteur différent (et pas des moindres : Apollinaire, Laurent Tailhade, Henri de Régnier…).

Je ne sais pas dans quel état sont ressortis les vaillants explorateurs de ce charmant pays où l'on aime à discourir sur la cuisine, mais je pense que chacun de nous y succomberait (s'il pouvait déjà se l'offrir : on croule sous les truffes).

Pourtant, au-delà de cette pléthore, au-delà du langage fleuri qu'affectionnait ce cuisinier plutôt lettré, semble-t-il, on y trouve des idées, des associations, tout à fait modernes : poisson et jus de viandes, poisson et parmesan, poisson et cèpes, coulis d'huîtres, etc. Des déglaçages à l'eau, si hautement revendiqués par l'ami Loiseau ! Des recettes régionales ou d'autres d'une grande simplicité mais demandant une exécution parfaite : justesse des cuissons souvent très lentes parce que faites à basses températures, parcimonie des assaisonnements… Toutes qualités que l'on retrouve également dans LES ELOGES indispensable pour tous ceux qui s'intéressent à la cuisine en général, pas simplement aux recettes. Qui, dans le cas présent, sont assez périlleuses à réaliser, il faut bien le dire !

Ce livre n'est pas disponible actuellement en librairie. Il peut être consulté à la bibliothèque nationale.

J'aime Bof 5 personnes ont aimé cette page.