Joël Robuchon

Joël Robuchon

Par son ami Yvon Garnier

Joël vient de nous quitté à 73 ans. Il était né à Poitiers. Je l’ai connu lorsqu’il avait 25 ans dans le cadre des expositions sur tout l’Ouest. Joël remportait tous les premiers prix déjà. A 26 ans, Joël a passé le concours des MOF (Meilleurs Ouvriers de France) avec moi. C’est un homme très posé, très calme, mais avec une grande rigueur au travail. C’est un monsieur S qualité.

C’était un chef talentueux qui a officié dans les grandes maisons parisiennes. Il a été chef directeur à l’ouverture du restaurant Niko. Puis, il prend la direction de son restaurant qui a tout de suite gagné des étoiles au Michelin. Puis il a pris une deuxième affaire plus importante. Ensuite, il a créé l’atelier Robuchon qui sera également remarqué au Michelin.

Il était aussi président des compagnons de la cayenne de Paris. Il a toujours honoré sa couleur. Il était coprésident avec Paul Bocuse des Meilleurs Ouvriers de France avec 800 cuisiniers qui se retrouvaient à la Sorbonne.

26 étoiles Michelin

A 50 ans, il arrête la cuisine pour se lancer dans la création de restaurants gastronomiques das le monde. Quinze établissements sur les 4 continents, tous classés au Michelin. C’est le chef français le plus titré dans le monde. Il totalise 26 étoiles. Il imagine des écoles de formation cuisine qu’il réalise. Il a formé de nombreux chefs talentueux. Il a créé Bon appétit bien sûr, une émission de télévision qui a connun un grand succès.

Il est officier de la légion d’honneur. Il est mérite national. Je l’avais invité comme président d’honneur du salon serbotel à Nantes. Et j’ai eu la chance qu’il fasse la préface de mon livre de poésie. C’est une grande perte pour le compagnonnage, c’est une grande perte pour la gastronomie.

 

Merci Monsieur ROBUCHON

Ce Maître en cuisine restera dans toutes nos mémoires
Ce Compagnon part satisfait d’avoir fait son « devoir »
Une vie consacrée à défendre l'Art Culinaire Français
Avec bon-sens, rigueur, tenter d’en endiguer les excès

Respectueux des principes des grandes traditions « Métier »
De ces précieux conseils, nous devenons héritiers
Ce prestigieux personnage, bien qu’honoré de nombreuses distinctions
Humble et discret, ayant pour les honneurs qu’une relative considération

Avec audace et ténacité, a su proposer sur différents continents
Notre Gastronomie, menacée par une mondialisation toujours en mouvement
Omniprésent dans toutes les grandes manifestations culinaires
Avec le grand « Bocuse » ils ont été souvent visionnaires

Avec son émission Télé « Bon Appétit Bien Sûr »
A révélé de vrais professionnels, engageant même sa signature
Maintenir à tout prix notre identité à l’étranger
Avec cette génération nouvelle continuer à propager….

Cette Culture du goût français, dans la valorisation des saveurs
Qui, sa vie durant, il a défendu avec ferveur
Gardons !! Dans l’esprit de JOËL cette saine philosophie
C’est dans la recherche de l’excellence que l’on se qualifie

Son œuvre inachevée…. En raison d’une maladie sans complaisance
Un pôle des Savoirs, dans la transmission des connaissances

Merci MAITRE !!!

Pour préserver notre prestige dans l’Art Culinaire Français
Seul !! L’audace, Volonté et innovation, garantiront le succès
(Maxime)

Le 8 août 2O18
À mon grand ami JOËL
Yvon Garnier, Membre Émérite Académie Culinaire de France

J'aime Bof