Manoir du Petit Plessis

Manoir du Petit Plessis

Le cadre

Un Manoir du 19ème, une Orangerie du 18ème et son parc classé de 2,5 hectares avec ses arbres bicentenaires, son potager de tomates de collection et une terrasse plein sud de 800 m².

Les activités

Restaurant le Manoir
Carli 1948 : Chocolats et pâtisseries
Quelle Belle Semaine : Traiteur

Carli 1948

Née en 1948, la société Carli est l’une des plus anciennes références de la chocolaterie pâtisserie nantaise. Après la seconde guerre le chocolat connaît en France un véritable essor. C’est dans cette dynamique qu’est créée la manufacture artisanale Carli qui dans la pure tradition de la chocolaterie pâtisserie française transforme le chocolat pour créer bonbons et entremets. L’histoire du chocolat est intimement liée à l’histoire de Nantes depuis le 19ème siècle lorsque de célèbres armateurs comme Fernand Crouan propriétaire du Belém ramenait de ses comptoirs brésiliens sucre et cacao pour les artisans français et nantais.
Carli est l’héritier de cet Esprit nantais, subtil mélange du savoir-faire à la française et des douceurs ultramarines.

Le Cacao

Le cacao fut introduit en Europe au début du XVIème siècle par le « conquistador » Fernand Cortez. Son apparition en France date de 1615. Anne d’Autriche, fille de Philippe III d’Espagne et femme de Louis XIII, en raffolait ; c’est elle qui en fit connaître et apprécier l’usage. Le 28 mai 1659, Louis XIV accorda pour dix-neuf ans à David Chaillou, officier de la reine, le privilège exclusif de « faire vendre et débiter une certaine composition qui se nommait chocolat » ; La première chocolaterie était née ; elle se trouvait à Paris, rue de l’Arbre-Sec.
Le chocolat devait cependant rester un produit de luxe jusqu’à la naissance de l’industrie chocolatière au début du XIXème siècle.
Carli, quant à lui, sélectionne depuis 70 ans ses cacaos avec beaucoup de soin et de distinction, en ayant la conviction que la qualité de la matière première contribue en grande partie au succès du produit, quelle que soit la maitrise de la transformation et la créativité de l’artisan. Pour lui, tout chocolatier doit rester modeste face à la puissance gustative des produits d’origine.

Le Chocolat

Le Chocolat, aimez le à fond, sans honte ni complexe
Car… Rappelez-vous sans folie point d’homme raisonnable
Ce nectar est …, plaisir, amour et bonheur incontestable
Neuf personnes sur dix l’aiment, la dixième est perplexe.

Le Chocolat procure le même effet que le cannabis au cerveau
La vraie force, c’est de pouvoir casser une tablette
Et n’en manger qu’un carré sans tambour ni trompette
Être addict à ce travers n’a rien de bien nouveau.

Le Chocolat plonge des êtres par ailleurs normaux
Ce délicieux produit éveille la culpabilité et rend pervers
Il vous pousse au péché ainsi qu’aux autres travers
Guérisseur, il évite la maladie en l’éloignant de ses maux.

Le Chocolat, c’est la meilleure thérapie et sans rendez-vous
Il entraine de jolis soleils d’argent dans la tasse
Que même les méchantes compagnies paraissent fugaces
Après un bon dîner c’est mon évasion je l’avoue.

Le Chocolat, son goût amer fait apprécier le sucré sans détour
La vie sans lui, sans café, sans livre serait simplement inutile
Ce bienfait du ciel évoque l’extase, s’en passer parait difficile
Il symbolise comme nul autre aliment, santé et amour.

Conclusion : l’argent ne fait pas le bonheur
mais il permet d’acheter du Chocolat !

A quoi servent des cartouches dans une bataille ?
Moi … à la place j’ai des barres de Chocolat !
( Deux belles maximes )

YVON

J'aime Bof

Manoir du Petit Plessis
J'aime Bof

Manoir du Petit Plessis
J'aime Bof

Manoir du Petit Plessis
J'aime Bof

Manoir du Petit Plessis
J'aime Bof

Manoir du Petit Plessis
J'aime Bof

Manoir du Petit Plessis
J'aime Bof

Manoir du Petit Plessis
J'aime Bof