Restaurant le Manoir de la Jahotière

Restaurant le Manoir de la Jahotière

Prix Nignon 2018 de la poésie culinaire

Rendons nous un moment loin du bruit de la ville,
En un lieu bien au calme propice à toute idylle.
Sans nuage de pollution, sans le flot des voitures
Telle est La Jahotière dans son lit de verdure.
A l’origine ce fut, outre une belle résidence,
Une forge moderne habillée d’élégance.
Regardez ce berceau d’un fleuron d’industrie,
Admirez le décor, imaginez ici,
Nombre de personnels, aux travaux affairés,
Tous les jours produisant fonte, fer et acier

L’Angleterre seule alors, avait ce savoir-faire
Et pourtant peu de temps perdura cette affaire,

Malgré la volonté du maître Jouffroy d’Abbans
Après quelques années il faut mettre à l’encan.
Nous connûmes ce site par les ronces ravagé,
Or à la fin du siècle qui vient de trépasser,
Il sortit de l’oubli, et petit à petit
Retrouva un destin, et, la preuve aujourd’hui

De nouveau il revit, de la gastronomie…
En effet on y comble de nouveaux appétits;

Le manoir d’origine et un des ateliers
Accueillent séminaires, déjeuners et dîners.

Jamais depuis longtemps, n’avait ici régné
Autant de dynamisme, de joies, d’activités.
Héritage du passé, le feu règne en son sein
Oui, la forge n’est plus, tel était son destin.
Toutefois la cuisine sa flamme a rallumé,
Il convient de le dire, avec grande volonté.
Et pour en témoigner, nous sommes là ce jour
Ravis, enchantés même d’avoir fait le détour
Et accompagnés d’amis y reviendrons un jour…

Bernard STRADI.

J'aime Bof