Une voie royale la formation compagnonnique

Une voie royale la formation compagnonnique

Le Compagnonnage reconnu au Patrimoine Immatériel de l’Humanité
Par l’Unesco, Superbe réseau de transmission des Savoirs
Conservatoire, vivant des savoir-faire, caractérisé par le « Devoir »
Allant de pair, avec un magnifique esprit de Solidarité.

L’idéal compagnonnique permet la découverte de véritables richesses
Diplôme de base en poche, départ sur le « Tour de France »
D’un jeune motivé … avec pour bagages ses … Espérances
Apprendre, Apprendre encore … tout en combattant ses faiblesses.

Méthodes, techniques, matériaux, différents d’une région à l’autre
Vivre en Cayenne, en communauté, se comprendre et partager
Être « Capable » dans les épreuves à venir et … s ‘engager
Dans l’Admission d’ abord …. Ce nécessaire besoin de rejoindre les autres.

Et continuer l’Aventure qui le conduira à sa Réception
La Maitrise réussie, c’est là … maintenant que tout commence
Travailler, s ‘impliquer, et transmettre la tâche est immense
La priorité de l’Éthique Compagnonnique restant la Formation

Le « Voyage » véritable ancrage dans ce parcours de vie
Au-delà des techniques, il permet de construire l’Homme
Franchir obstacles et épreuves…, du Courage n’être pas économe
Grâce à trois grands principes que le Compagnonnage privilégie

Solidarité ; réussite individuelle et perfectionnement professionnel
Le Compagnon sera reconnu, en terme d’élément Exemplaire
Due à l’enseignement technique et philosophique «Volontaire »
Principes incontestés depuis les origines des Métiers manuels

Un compagnon reconnu, est un outil de promotion sociale
Sûr de sa valeur et des valeurs qu’il véhicule
Acteur de la Cité, à son « Nom » s’ajoute une particule
Car pour cette Société, la Formation Métier reste Primordiale

La formation révèle l’aptitude, et le terrain … la compétence.
Hélas …. parfois le confort tue l’effort ( maxime )

Nantais le Décidé C.C D.D. U le 5 août 2018

 

La photo présente Jean-Louis Boistel, compagnon tailleur de pierre.

J'aime Bof