Prix Nignon

Prix Nignon

 

Les Prix Nignon

Les prix Nignon sont des prix littéraires récompensant des auteurs d'expression française de textes culinaires.

Prix Nignon de la poésie culinaire

Le prix Nignon de la poésie culinaire est ouvert à tous. Il est attribué à l'auteur d'un recueil ou d'une simple poésie.

Prix Nignon des lycéens

Le prix Nignon des lycéens est ouvert aux moins de 20 ans. Il est attribué à l'auteur d'une poésie culinaire.

Prix Nignon de la photo

Le prix Nignon de la photo est ouvert à tous. Il est attribué à l'auteur d'une ou de photos associées à un texte poétique sur un thème culinaire.

 

Le jury de l'Institut Edouard Nignon évalue les textes sur des critères de qualités littéraires et d'originalité.

L'Institut Edouard Nignon étudie les textes transmis par les auteurs et les textes publiés dans l'année ou découverts dans l’année. Si les textes créés par des auteurs locaux sont privilégiés, l’Institut Edouard Nignon est aussi ouvert à une zone géographique plus large à condition que la langue utilisée soit le français.

Les auteurs, qui soumettent des textes et des photos dans le cadre de ces prix acceptent que ces documents soient publiés sur le site de l'Institut Edouard Nignon.

La publication des prix Nignon se fait au mois de novembre (en général le deuxième jeudi de novembre) et les remises de prix au mois de janvier (en général le 4ème jeudi de janvier). Les prix sont principalement honorifiques.

Les membres du comité de lecture ne peuvent pas être bénéficiaires d’un prix Nignon.

En 2019

. Prix du livre culinaire à Benoît et Christèle Debailly pour le livre La Gaillotière De la ferme à l'auberge
. Prix de la poésie culinaire à Hans Verasdonck pour le poème La langue française et la cuisine

En 2018

. Prix du livre culinaire à Dominique Bloyet pour le livre Talensac, le bonheur est au marché
. Prix de la poésie culinaire à Bernard Stradi pour le poème Restaurant le Manoir de la Jahotière

En 2017

. Prix du livre culinaire à Marc Foucher pour le livre la preuve par l’œuf.
. Prix de la poésie culinaire à Jean-Marc Taitre pour le poème Le plat du jour

 

 

J'aime Bof 1 personne a aimé cette page.